LE CEREEC A LA COP28

Du 9 au 12 décembre 2023, le CEREEC a participé activement à la 28ème Conférence des Parties (COP28) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Le CEREEC était représenté par M. Kouakou Alexis Kouassi, directeur des opérations, et Mme Monica Maduekwe, chargée de programme pour la mobilisation des ressources et le développement de projets.

L'objectif de la participation du CEREEC était de présenter les travaux novateurs du Centre en matière d'atténuation du changement climatique et d'adaptation à celui-ci. En tant qu'institution de référence pour la transition énergétique en Afrique de l'Ouest, les efforts du CEREEC ont contribué à l'adoption de technologies d'énergie renouvelable et à la promotion de pratiques à faible émission de carbone dans toute la région. La COP28 a permis à CEREEC de partager des informations sur ces réalisations avec un public mondial et d'explorer des partenariats avec des organisations similaires, afin d'approfondir les progrès de la région vers les objectifs mondiaux de la transition énergétique.

À cette fin, le CEREEC s'est présenté à quatre (4) événements parallèles organisés par des partenaires, couvrant des domaines d'intérêt pour la région : le financement du climat, le développement des énergies renouvelables, l'autonomisation des jeunes et le développement de la main-d'œuvre. Plus précisément, les initiatives clés du CEREEC, telles que la Facilité de la CEDEAO pour les Énergies Renouvelables et l'Efficacité Énergétique (EREEEF) et le Programme de Certification de la CEDEAO, ont été discutées lors de ces événements.

Les événements parallèles étaient les suivants

  1. Les perspectives de la BOAD pour les cinquante prochaines années dans le financement des énergies renouvelables, organisé par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)/West African Development Bank.
  2. Programme Hydrogène Vert, organisée par le West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use (WASCAL) (Centre ouest-africain de services scientifiques sur le changement climatique et l'utilisation adaptée des terres).
  3. Catalyser le financement du climat pour traduire les décisions mondiales sur le climat en actions dans les pays les moins avancés, organisé par l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI)/Réseau mondial des centres d'énergie durable (GN-SEC).
  4. Renforcer les capacités des jeunes en matière de refroidissement et de développement des compétences locales, organisé par l'Institut International du Froid (IIF).

Outre ces événements, le CEREEC a également participé à des réunions avec des pays et des organisations partenaires, tels que le ministère du pétrole et de l'énergie d'Arabie Saoudite, la Banque Africaine de Développement, l'Union Européenne, Sustainable Energy for All, et un certain nombre d'Etats membres de la CEDEAO, parmi d'autres.

Compte tenu des besoins et des intérêts exprimés par les États membres de la CEDEAO ainsi que par les partenaires, les activités du CEREEC dans le cadre de son programme sur le changement climatique mettront davantage l'accent sur l'adaptation au changement climatique dans le secteur de l'énergie, ainsi que sur les questions de pertes et de dommages affectant le secteur de l'énergie.